Etude de cas sur les processus subjectifs et psychosociaux dans la dynamique d’engagement des éleveurs vers la transition agroécologique

Cas 8

Etude de cas sur les processus subjectifs et psychosociaux dans la dynamique d’engagement des éleveurs vers la transition agroécologique

La transition agroécologique, appréhendée comme une transition professionnelle bousculant les normes, les valeurs et la conception même du métier, pourrait permettre de développer de nouvelles pratiques. Dans ce contexte, la dimension humaine que chaque éleveur met dans son travail est à prendre en compte. Comment identifier et caractériser les composantes de cette dimension humaine ? Comment prendre plus en considération la part subjective du travail des éleveurs pour les aider dans l’évolution de leur métier ?

Téléchargez la fiche du cas d'étude en cliquant sur l'image, et découvrez ci-dessous les articles relatifs à ce cas d'étude.

Contact

Camille Berrier : camille.berrier[a]inrae.fr

Nathalie Girard : nathalie.girard[a]inrae.fr

Dans ce dossier

Couverture de l'ouvrage "Changement et pofessionnalisation"
Comment les éleveurs décident de s’engager dans des pratiques agroécologiques alors même qu’il ne s’agit pas de la norme professionnelle dominante ? Sur quelles ressources individuelles s’appuient-ils et en quoi l’intégration sociale dans un collectif de pairs renforce leurs choix ?
Logo de l'ISWA 2021
Comment les éleveurs décident de s’engager dans des pratiques agroécologiques alors même qu’il ne s’agit pas de la norme professionnelle dominante ? Sur quelles ressources individuelles s’appuient-ils et en quoi l’intégration sociale dans un collectif de pairs renforce leurs choix ?

Date de modification : 08 juin 2023 | Date de création : 04 mars 2021 | Rédaction : Equipe d'animation PSDR4 Occitanie